Le 15 novembre est une journée dédiée à la célébration de la paix en Côte d’Ivoire. C’est également la journée choisie par le ministère des eaux et forêts pour promouvoir le planting d’arbre.

Pour cette année 2019, le rendez-vous a été pris au grand carrefour de Koumassi pour une opération dénommée « un jour, un million d’arbres ». L’objectif est de planter un million d’arbres dans les espaces urbains et ruraux à Abidjan et à l’intérieur du pays.

400.000 plants ont été prévus pour les zones urbaines et dans le district d’Abidjan. 600.000 plants ont été acheminés vers les différentes régions sous le contrôle des directeurs régionaux du ministère des eaux et forêts.

Selon Alain Richard Donwahi, ministre des eaux et forêts, « la Côte d’Ivoire veut mobiliser 616 milliards pour replanter 3 millions d’hectares de forêt » et veut faire de la réhabilitation de la flore et la faune Ivoirienne, une priorité. Il a rappelé que la Côte d’Ivoire a perdu 80% de son couvert forestier, depuis 2015. En chiffres, ce sont environ 3 millions d’hectares constitués de réserves naturelles qui restent sur les 16 millions d’hectares du début des indépendances.

Alain Richard Donwahi a dévoilé que des actions de plus en plus vigoureuses, comme le planting d’arbres, seront plus fréquentes et impliqueront plusieurs collectivités territoriales. En outre, en janvier 2020, une table ronde des bailleurs de fonds est prévue en vue de mobiliser des ressources additionnelles auprès des partenaires au développement et du secteur privé pour le financement de la politique de préservation de réhabilitation et d’extension des forets adoptées par le gouvernement en mai 2018.

Le ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, représentant le premier ministre, a fait savoir l’importance de cette opération et l’enjeu de faire comprendre cette action à la population. « Ce que nous faisons aujourd’hui engage notre avenir. Il nous a fallu beaucoup de temps pour comprendre la sensibilisation sur le reboisement et ses avantages. Aujourd’hui, nous devons nous impliquer pour laisser un héritage forestier à nos enfants », a indiqué Hamed Bakayoko.

Plusieurs personnalités présentes à cette cérémonie, notamment, Cissé Bakongo, maire de la commune de Koumassi, Didier Drogba, ex-capitaine des Éléphants footballeurs, et les membres du groupe Magic system, ont fait le geste de planter un arbre en leurs noms. Pour montrer l’exemple.

Comments

comments

A propos de l'auteur

Bénédicte Kouakou ou encore « Ahou LAfricaine », est une jeune fille simple, extravertie qui ne sait pas garder sa langue dans sa poche et qui est avant tout diplômé et qui a obtenu une maîtrise en droit judiciaire à l’Université Catholique de L’Afrique de l’Ouest (UCAO). Ahou défend les droits des femmes, car il lui est difficile de cautionner l’injustice faite aux femmes. Pour elle, militer pour la cause des femmes est essentielle, car naître un 08 mars n’est pas anodin. C’est un signe. Ahou est également passionné de musique et de mode.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.