Le vendredi 25 octobre 2019 s’est tenue au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à Cocody, la cérémonie de lancement de la campagne de sécurité routière dénommée Safe Steps Road Safety Africa (SSRSA). Une initiative de Prudence fondation, en collaboration avec la fondation Didier Drogba avec le soutien de la Fédération internationale de l’automobile. Didier Drogba, ex-footballeur international ivoirien, a été choisi pour être le porte flambeau de cette campagne.

L’objectif de Safe Steps Road Safety Africa est de sensibiliser la population sur l’une des principales causes de décès dans le monde, en fournissant des messages concis, précis, éducatifs et faciles à la compréhension de tous sur la sécurité routière afin de sauver des vies et attirer le regard des uns et des autres sur les mesures de sécurité à adopter sur les routes. Après un succès en Asie, ce programme s’établit en Côte d’Ivoire, qui devient le premier pays à lancer la campagne Safe Steps sécurité routière en Afrique.

2019 décrétée année de la sécurité routière en Côte d’Ivoire, Amadou Koné, ministre des transports, a, dans son allocution, salué l’initiative et à réitérer tout le soutien et la volonté du gouvernement d’accompagner cette campagne qui va parcourir tout le pays. Le ministre des transports est revenu sur les « chiffres officiels ivoiriens ». D’après ceux-ci, un millier de personnes sont tuées chaque année sur les routes à cause du « comportement des conducteurs » et « l’imprudence des piétons », constituant ainsi les principales causes d’accidents en Côte d’Ivoire. Il s’est réjoui de cette double campagne qui permettra de sensibiliser les populations, victimes de ce phénomène qui endeuille des familles.

Modifier le comportement des automobilistes en Afrique

Jean Todt, président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), a fait le déplacement d’Abidjan, en tant qu’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour la sécurité routière. Pour lui, l’objectif est clair : cette campagne doit toucher le maximum de personnes afin de modifier le comportement des automobilistes en Afrique où les taux de mortalité sont plus élevés que dans le reste du monde. Il s’est également prononcé sur le choix de Didier Drogba. Il considère le footballeur comme un modèle pour les jeunes et les enfants. « La notoriété et la popularité de Didier Drogba est un atout pour changer le comportement des usagers de la route et réduire le nombre de décès », a-t-il estimé.

Quant au directeur exécutif de la Fondation Prudence, Marc Fancy, il a remercié l’ex capitaine des Eléphants pour son implication. Il pense qu’« Avec Didier Drogba à la tête de cette campagne panafricaine, la sensibilisation pourra attendre des millions d’Africains ». Il a en outre ajouté que chacun devait jouer son rôle pour le renforcement de la sécurité routière.

« Engagez-vous à mes côtés… »

L’ex-international ivoirien, Didier Drogba, ambassadeur de la campagne SSRSA, n’a pas manqué de revenir sur l’accident tragique dans lequel il a perdu un « petit frère », l’artiste du Coupé-décalé, Dj Arafat décédé le 12 août 2019. Il pense qu’une campagne sur les dangers de l’insécurité routière, du port du casque et des comportements inappropriés, aurait évité ce décès dramatique.

« J’engage ma personne, mon image et tout mon cœur dans cette campagne et je vous invite à me suivre dans cette quête à sécuriser et protéger nos populations, à inculquer aux enfants les règles élémentaires de sécurité routière et à les respecter. Engagez-vous à mes côtés pour la réussite de cette sensibilisation », a lancé Didier Drogba.

La campagne « Safe steps sécurité routière en Afrique » s’étendra d’Abidjan au reste du continent africain, par le biais du Réseau africain de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et bien d’autres partenariats.

Des supports de communication (série de vidéos, affiches) où l’on aperçoit Didier Drogba véhiculer des conseils sur différents sujets clés en matière de sécurité routière aux usagers de la route à savoir, la conduite en état d’ivresse, le non port de casque pour les motocyclistes, la ceinture de sécurité, les limites de vitesse … seront diffusés sur les différentes plateformes (Radio, presse écrite, presse en ligne, réseaux sociaux) durant la campagne.

Comments

comments

A propos de l'auteur

Bénédicte Kouakou ou encore « Ahou LAfricaine », est une jeune fille simple, extravertie qui ne sait pas garder sa langue dans sa poche et qui est avant tout diplômé et qui a obtenu une maîtrise en droit judiciaire à l’Université Catholique de L’Afrique de l’Ouest (UCAO). Ahou défend les droits des femmes, car il lui est difficile de cautionner l’injustice faite aux femmes. Pour elle, militer pour la cause des femmes est essentielle, car naître un 08 mars n’est pas anodin. C’est un signe. Ahou est également passionné de musique et de mode.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.