Le ministre le ministre ivoirien du Pétrole, Abdourahmane Cissé, a annoncé le lancement d’un Prix de l’innovation dans les secteurs pétrole et énergie au profit des jeunes start-ups. C’était le lundi 16 septembre 2019 lors d’une cérémonie tenue à l’immeuble SCIAM, à Abidjan-Plateau.

Ce prix est une aubaine pour tous les jeunes qui devront faire valoir leur génie créateur pour une exploitation durable et à moindre coût des ressources énergétiques au bénéfice de nos populations.

« Nous voulons, à travers ces prix de l’innovation, encourager l’entrepreneuriat et l’innovation ‘’made in CI’’ au sein de notre jeunesse et booster la création d’emplois », a dit Abdourahamane Cissé, avant d’indiquer que le concours comporterait deux (2) catégories : le Prix Hydrocarbures et le Prix Energie.

Chaque lauréat recevra la somme de 10 millions de francs CFA, et bénéficiera d’un accompagnement du ministère de tutelle pour une meilleure gestion des projets retenus.

Les candidatures seront donc recevables, pendant deux (2) mois, du 16 septembre au 16 novembre 2019, www.energie.gouv.ci. Les 10 meilleurs projets seront sélectionnés par un collège d’expert du domaine. Le ministre a rassuré que les brevets de ces projets seront protégés par l’Office Ivoirien de la Propriété intellectuelle (OIPI).

Le Prix de l’innovation dans les secteurs pétrole et énergie s’inscrit dans la mise en application des recommandations du séminaire organisé en juillet 2019 sur le thème : « Etat des lieux et perspectives des Secteurs Pétrole et Energie ». Pour rappel, lors de ces assises, il a été décidé d’encourager et d’aider à l’émergence d’une nouvelle génération de chercheurs ivoiriens dans les secteurs du Pétrole et de l’Energie, à travers la création d’un Prix de l’Innovation.

Comments

comments

A propos de l'auteur

Bénédicte Kouakou ou encore « Ahou LAfricaine », est une jeune fille simple, extravertie qui ne sait pas garder sa langue dans sa poche et qui est avant tout diplômé et qui a obtenu une maîtrise en droit judiciaire à l’Université Catholique de L’Afrique de l’Ouest (UCAO). Ahou défend les droits des femmes, car il lui est difficile de cautionner l’injustice faite aux femmes. Pour elle, militer pour la cause des femmes est essentielle, car naître un 08 mars n’est pas anodin. C’est un signe. Ahou est également passionné de musique et de mode.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.