2018 est là. Depuis un mois maintenant. Nous avons tous eu le temps de formuler les vœux « les plus sincères » à nos parents, ami(e)s et connaissances. Des vœux qui, pour la plupart, ne se matérialiseront pas très souvent comme nous l’aimerions. Mais bon, tant qu’on a le souffle de vie et la grâce de Dieu, on peut dire que tout va bien.

2017 a été, pour certains, une très belle année, remplie de bonheur. Rencontre de l’âme sœur, promotion professionnelle, concrétisation et réalisation d’un projet cher à notre cœur, célébration de mariage, arrivée de bébés… Bref, une année extraordinaire.
Pour d’autres, ça a été des afflictions, des déceptions : perte d’un être cher, échec à un examen ou un concours, rupture, divorce, etc.

Pour ma part, de 2017, je retiens beaucoup de choses. Parmi lesquelles :
– La grâce d’avoir été accompagnée tout au long de l’année par Le Créateur. Pendant mes succès et, surtout, pendant mes échecs. Car ces derniers m’ont permis de corriger mes erreurs, de re-calibrer mes priorités et de sortir une meilleure version de moi-même ;
– La dynamique équipe qui m’accompagne dans l’aventure Ahou L’Africaine.Présente jour et nuit pour que le site vive ;
– La présence de mes lecteurs, mes abonnés, mes followers, mes fans (si je puis le dire ainsi). Vous avez été là et vous m’avez soutenue à fond lors des différentes compétitions. Je vous en remercie. Merci de m’avoir hissée à une place de choix.

Pour cette nouvelle année, je ne vous ferai pas une liste de vœux astronomiques allant au-delà de l’imagination pour faire mon intéressante.
J’aimerais juste que Dieu Tout-Puissant vous accorde la santé. Car, en arborant une santé de fer (même si le fer finit aussi par passer par la rouille avec le temps), on peut réaliser beaucoup de choses.

Alors, prenez soin de vous pour pouvoir mieux servir les autres. Surtout, restez vous-même, valoriser davantage les talents dont Dieu vous a fait grâce et mettez-les au service de la communauté.
Encore une fois, excellente année 2018 ! Demeurez béni-e-s !

Crédit photo : Brunch  women Leadership business made  in CIV

Comments

comments

A propos de l'auteur

Bénédicte Kouakou ou encore « Ahou LAfricaine », est une jeune fille simple, extravertie qui ne sait pas garder sa langue dans sa poche et qui est avant tout diplômé et qui a obtenu une maîtrise en droit judiciaire à l’Université Catholique de L’Afrique de l’Ouest (UCAO). Ahou défend les droits des femmes, car il lui est difficile de cautionner l’injustice faite aux femmes. Pour elle, militer pour la cause des femmes est essentielle, car naître un 08 mars n’est pas anodin. C’est un signe. Ahou est également passionné de musique et de mode.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.