Notre devoir civique chaque 05 ans, nous mène vers des urnes où nous devons choisir le futur président qui essaiera de mettre en place des stratégies et solutions pour développer notre pays. Mais depuis quelques temps, ces élections, surtout présidentielles ne se passent pas toujours dans le calme.
Fanatique, voyous, tout çà c’est mélangé. On bat campagne pour des candidats qui nous promettent tout jusqu’à la climatisation de nos rues, le paradis sur terre. Que tous nos problèmes existentiels vont se régler et que le paradis n’est rien à côté de ce qu’ils vont nous donner si on se dévoue corps, âme, esprit pour eux.

Ce qui pousse d’autres à tremper dans toute forme de violence. Tout çà pour faire gagner leurs candidats. Des couples se brisent parce que monsieur est de l’autre bord politique et madame a aussi ses opinons politiques. Mais dans tous çà là, c’est la jeunesse, l’avenir de demain, prête à tout pour donner la victoire même au prix de leur vie pour un candidat qui leur promet du travail ou de meilleures conditions de vie . Elle descend dans la rue, brûle des pneus, casse, vole, viole comme nous avons pu constater depuis 2002 dans notre pays.

Mais je dis oh, est-ce que notre situation a changé ? En ayant pris des armes, est-ce que cela à régler ta situation cher (e) ami (e) jeune ?

En ayant pris la vie d’un autre de tes frères ivoiriens, qu’est-ce que cela t’a apporté ? As-tu une maison en Suisse avec un compte bancaire bien fourni avec les voitures de luxe que tu désirais avoir ? Est-ce que toutes ces richesses valent la vie de ton frère à qui tu as pris la vie ???

Bon je ne sais pas, mais moi en tout cas je continue de galérer, ma vie n’a pas véritablement changé. La jeunesse est toujours en quête de travail. Le chômage continue de battre son plein. La criminalité quant à elle ne cesse de s’accroître jusqu’à maintenant c’est plus mouton qui broute, Y a L’homme aussi qui broute. Pour passer concours, faut que ton derrière soit soudé sinon tu es dans pain.

Donc toute cette violence, c’était pourquoi au juste ????

Voilà encore, les élections c’est pour bientôt. Pardon, jeunesse arrête de te livrer en spectacle pour quelqu’un dont ton avenir ne le préoccupe même pas, mais son intérêt personnel.
Si tu veux un changement, va tranquillement dans ton centre de vote, et tu accomplis ton acte civique dans le calme. Tu fais ton choix sans bruit, sans violence.

Pense aux gémissements de ta mère sur le lit d’un CHU ou sur des feuilles de bananiers, luttant entre la vie et la mort pour te donner la vie. Pense aux efforts de tes parents pour te donner une bonne éducation. Pense à tous ceux qui croient que grâce à toi , la situation de la famille va changer quand tu désires prendre une arme pour arracher la vie à un autre de tes frères pour quelqu’un qui n’a même pas versé un seul sou pour toi et se base que sur des promesses.
Jeunesse, tous pour des élections apaisées. Le changement c’est possible sans violence.

Pour ta patrie, aie la main sur le cœur, chante l’ABIDJANAISE. Mais surtout ne salie pas la terre d’ivoire avec ton sang.

Comments

comments

A propos de l'auteur

Bénédicte Kouakou ou encore « Ahou LAfricaine », est une jeune fille simple, extravertie qui ne sait pas garder sa langue dans sa poche et qui est avant tout diplômé et qui a obtenu une maîtrise en droit judiciaire à l’Université Catholique de L’Afrique de l’Ouest (UCAO). Ahou défend les droits des femmes, car il lui est difficile de cautionner l’injustice faite aux femmes. Pour elle, militer pour la cause des femmes est essentielle, car naître un 08 mars n’est pas anodin. C’est un signe. Ahou est également passionné de musique et de mode.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.